Gif-Detox digitale

Bien-être des salariés au travail : Lumesse dévoile sa nouvelle enquête internationale « Inspiring Talent »

Une enquête menée dans 14 pays auprès de plus de 4.000 salariés de grandes entreprises, dont voici les points clés :

  • L’étude révèle un lien fort entre l’âge et l’épanouissement au travail : les salariés au milieu de leur vie professionnelle sont les moins satisfaits.
  • Des différences hommes/femmes notables et communes dans plusieurs pays concernant la rémunération, la formation et la satisfaction.
  • La formation, les revues de performance, la reconnaissance et la confiance dans le milieu du travail demeurent les préoccupations majeures des salariés.

Lumesse, (anciennement StepStone Solutions), publie les premiers résultats de son enquête “Inspiring Talent”. Plus de 4.000 salariés de grandes entreprises (500 à plus de 50.000 collaborateurs, dans le monde entier) situées dans 14 pays ont été interrogés pour connaître leur ressenti sur leur poste et leur entreprise. Des comparaisons sont ainsi possibles entre l’attitude et le bien-être des salariés aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne ou bien encore en Chine.

L’enquête confirme des disparités dans les réponses en fonction de l’âge des salariés, de leur sexe et de leur localisation géographique. Par exemple, il s’avère que les salariés les plus jeunes et les plus proches de la retraite sont les plus heureux sur leur lieu de travail. Des différences de rémunération, de formation et de satisfaction professionnelle sont notables entre hommes et femmes, ce qui renforce la conviction des faibles progrès accomplis en matière d’égalité des chances entre les deux sexes.

C’est en avril 2011, que Lumesse a réalisé une enquête anonyme menée par un cabinet d’étude externe, spécialisé dans les enquêtes consommateurs et professionnelles. L’intégralité de l’étude sera plubliée en juin 2011 avec des verbatim et témoignages détaillés de salariés sur leur ressenti professionnel, leur satisfaction, la manière dont ils se sentent reconnus, soutenus ou encore les opportunités d’évolution qu’ils envisagent.

« Notre enquête “Inspiring Talent” montre à quel point le chemin est encore long pour utiliser au mieux les compétences et fournir des opportunités de carrières motivantes aux salariés. » précise Matthew Parker, PDG de Lumesse.

Quelques faits marquants issus de l’étude internationale :

  • Fidélité envers l’employeur : avec 68% des salariés envisageant de rester encore longtemps dans leur entreprise actuelle, les français sont les plus « fidèles ».
  • Bien-être général : les scandinaves sont les plus épanouis.
  • Rémunération :
    • Les hommes sont plus nombreux que les femmes à avoir enregistré de fortes augmentations de salaires (plus de 20%) depuis 2008.
    • Les chinois ont 3 fois plus de chance que la moyenne d’obtenir d’importantes augmentations de salaires.
  • Reconnaissance et soutien hiérarchique :
    • Près de 40% des seniors (56 à 60 ans) pensent qu’ils seront davantage estimés et récompensés s’ils prennent de nouvelles responsabilités ou s’investissent davantage.
    • Seuls 19% des 18 – 25 ans ont la même opinion.
    • Moins d’un quart des salariés se sent soutenu lorsqu’ils ont à prendre d’importantes décisions.
  • Santé de l’entreprise :
    • Les américains sont ceux qui considèrent le plus leur entreprise comme se portant bien. A l’inverse les suédois sont les plus inquiets sur la santé de leur organisation.

Des axes d’amélioration pour devenir une « Great Place to Work »

Cette enquête “Inspiring Talent” montre que des problèmes demeurent dans la manière dont beaucoup d’employeurs gèrent leurs équipes. La formation, les revues de performance et la confiance dans le milieu du travail doivent être améliorées, puisque la moitié seulement des salariés interrogés rapporte disposer d’un processus efficace en matière d’évaluation et de reconnaissance. Seulement 1/3 estiment disposer de formations utiles quand ils en ont besoin. Moins de 20% seulement pensent être récompensés s’ils s’investissent davantage ou prennent plus de responsabilités.

Créé en 2003, Lumesse s’est séparé de son groupe d’origine en avril 2010 lors de sa reprise par HgCapital. Avec plus de 1.700 clients, dont des groupes prestigieux comme PSA Peugeot Citroën, PUMA, Heineken, Merck, et Virgin Atlantic, et des salariés dans 17 pays, Lumesse connaît une véritable réussite dans le monde de la gestion des talents. Lumesse fournit des solutions d’e-recrutement et de gestion des talents en mode SaaS, et possède des data centers hautement sécurisés sur différents continents.

Accéder au communiqué de presse

À propos de Carole Blancot

Carole Blancot est Président de SpotPink, conférencière, formatrice, auteure de plusieurs ouvrages, psychosociologue clinicienne, psychothérapeute (Numéro ADELI : 78 93 1059 6) & bloggeuse sur les thématiques RH et SIRH.
Elle possède 19 années d’expérience professionnelle dans les domaines de la gestion des ressources humaines, du SIRH et de la communication (dont 10 passées sein de Bureaux d’études techniques, cabinets-conseils et prestataires de services). Elle a (co)réalisé en 2015 la première étude portant sur le phénomène du FoMO et sur le niveau de dépendance des Français vis-à-vis des médias sociaux (Cf. résultats de l'étude). Elle organise et anime plusieurs cures de détox. digitale chaque année, avec un accompagnement psychologique inclus.
Elle est co-auteur de quatre ouvrages spécialisés sur les médias sociaux et le Système d’Information en Ressources Humaines :
« Communication de crise à l’heure des médias sociaux », publié par Atramenta en 2012.
« Inondé sous les e-mails, résistez ! » publié aux Éditions Hachette en 2013.
« Le SIRH enjeux, bonnes pratiques et innovation », dont la 3ème édition est publiée en 2017 par Le Cercle SIRH aux Éditions Vuibert.
Ouvrage collectif à l’initiative de NGA Human Resources (2017) « 20 années de SIRH et de services RH », Atramenta.
Twitter : @CaroleBlancot

error: