Gif-Detox-digitale

[Téléchargez] L’impact des TIC sur les conditions de travail : 20 recommandations

L’impact des technologies de l’information et de la communication
sur les conditions de travail

Rapport DGT – Impact des TIC sur les conditions de travail (Fév. 2012 PDF 252 pages)

Aujourd’hui, près de 2/3 des actifs occupés et 100 % des entreprises de plus de 20 salariés utilisent les TIC dans leurs activités professionnelles. Les répercussions sur les activités de l’entreprise ont été généralement très importantes mais l’impact sur les conditions de travail n’avait jamais
fait l’objet d’une réflexion d’ensemble. Les effets des TIC sur les conditions de travail sont nombreux et souvent positifs, mais ils peuvent également se révéler défavorables.

Le Centre d’analyse stratégique et la Direction générale du travail ont mené pendant 18 mois des travaux donnant lieu à un rapport inédit (et passionnant) contenant 20 propositions classées en 4 axes d’action. Elles sont destinés à l’ensemble des acteurs de l’entreprise et de l’écosystème des TIC.

L’objectif est de mobiliser l’ensemble des acteurs concernés par le système d’information des entreprises, internes et externes, notamment les utilisateurs et les DRH, pour concilier l’amélioration des conditions de travail et les gains de performances que peuvent permettre les technologies de l’information et de la communication.

L’analyse met notamment en évidence :

  • un brouillage des frontières entre travail et hors-travail, à l’échelle de l’individu, des organisations du travail et des entreprises (chapitre 7),
  • une proportion décroissante et régulière des salariés qui n’ont pas accès aux TIC se réduit,
  • le fait que les TIC participent à l’intensification du travail et à la mise sous tension de leurs utilisateurs (par l’effet de contraintes qu’elles génèrent). Il apparaît alors nécessaire de rechercher des équilibres entre la charge de travail et le besoin de se retirer, de se déconnecter pour faire un travail de qualité.

Axe 1 – Développer la maîtrise des usages des TIC par les entreprises et faire du système d’information un outil d’aide au travail des salariés

  1. Considérer le système d’information comme un outil d’aide au travail des salariés.
  2. Promouvoir et développer les méthodes d’analyse des usages du système d’information en entreprise.
  3. Établir un bilan sur les usages des TIC dans l’entreprise chaque année ou à l’occasion d’une évolution importante du système d’information.
  4. Développer des dispositifs ciblés d’évaluation des usages des TIC à l’intention des entreprises.
  5. Développer des dispositifs de régulation interne des usages des TIC dans les entreprises.

Axe 2 – Intégrer systématiquement les utilisateurs et les DRH dans la définition des besoins et la mise en oeuvre des projets et associer les représentants du personnel à leur conception et pilotage

  1. Intégrer pleinement les utilisateurs de TIC dans la conduite des projets.
  2. Systématiser la participation de la DRH dans la conduite des projets SI à tous les stades de leur développement.
  3. Développer les compétences des DRH en matière d’analyse des usages.
  4. Améliorer l’information des représentants du personnel sur les conséquences sociales d’une évolutio importante du système d’information.
  5. Renforcer les capacités des institutions représentatives du personnel (IRP) pour qu’elles saisissent mieux les enjeux humains des sujets TIC/SI, en particulier pour ce qui concerne les conditions de travail.

Axe 3 – Renforcer l’accompagnement des salariés face aux évolutions du système d’information

  1. Renforcer l’effort des entreprises en matière de formation continue concernant les TIC.
  2. Établir un bilan qualitatif et quantitatif de l’accompagnement du changement dans les entreprises, afin d’identifier des axes d’effort pour développer cette activité.
  3. Ne pas stigmatiser les emplois “hypo-technologiques” dans les entreprises.

Axe 4 – Renforcer la capacité de l’État à prendre en compte les usages des TIC dans les politiques publiques consacrées au développement de l’économie numérique

  1. Mettre en place un groupe de travail interdisciplinaire et interinstitutionnel de suivi des usages professionnels des TIC.
  2. Garantir la prise en compte des usages des TIC dans le monde du travail par les politiques publiques dans un cadre interministériel cohérent.
  3. Solliciter l’expertise du Conseil national du numérique et de l’Observatoire du numérique sur les usages des TIC dans le monde du travail.
  4. Pérenniser un dispositif d’enquêtes ciblé sur l’analyse des TIC et des organisations du travail et compléter les enquêtes statistiques actuelles pour qu’elles prennent davantage en compte les relations entre TIC et conditions de travail.
  5. Renforcer la place des problématiques TIC dans les programmes d’études et de recherche sur les organisations du travail et les conditions de travail, tant sur données quantitatives que qualitatives.
  6. Améliorer le dispositif statistique de suivi de la formation continue consacrée aux TIC et mettre en place un suivi spécifique concernant le e-learning.
  7. Favoriser les institutions de recherche croisant les problématiques TIC et celles relatives au monde du travail.

Téléchargez le rapport (PDF – 252 pages)

Pour aller plus loin.

Contacter la rédaction

SpotPink

Ce formulaire vous permet d'envoyer un mail au webmaster de ce blog.
* indique un champ requis

Types de fichiers autorisés: doc,pdf,txt,gif,jpg,jpeg,png.
Taille maximale des fichiers: 4mb.

À propos de Carole Blancot

Carole Blancot est Président de SpotPink, conférencière, formatrice, auteure de plusieurs ouvrages, psychosociologue clinicienne, psychothérapeute (Numéro ADELI : 78 93 1059 6) & bloggeuse sur les thématiques RH et SIRH.
Elle possède 19 années d’expérience professionnelle dans les domaines de la gestion des ressources humaines, du SIRH et de la communication (dont 10 passées sein de Bureaux d’études techniques, cabinets-conseils et prestataires de services). Elle a (co)réalisé en 2015 la première étude portant sur le phénomène du FoMO et sur le niveau de dépendance des Français vis-à-vis des médias sociaux. Elle organise et anime plusieurs cures de détox. digitale chaque année, avec un accompagnement psychologique inclus.
Elle est co-auteur de quatre ouvrages spécialisés sur les médias sociaux et le Système d’Information en Ressources Humaines :
- Barféty, Jean-Marc, Berthelot, Vincent, Clémentine, Daniel, Geuze, François, Just, Bernard, Lebarbenchon, Anne, Scouarnec, Aline, de Vulliod, Claire-Marie, Blancot, Carole (dir.), Gaspardo, Patrick (dir.), 20 années de SIRH et de services RH, Tampere, Atramenta, 2017, 229 p., disponible aux formats PDF, EPUB et broché.
- Le cercle SIRH, Le SIRH Enjeux, bonnes pratiques et innovation, Paris, Edition Vuibert, 2017 [3e éd.], 448 p.
- Les ressources humaines numériques en 32 témoignages - RH, formation, marque employeur, mooc, Editions Kawa, 2015, 146 p. http://ow.ly/Qj6f30eYK43
- La communication de crise à l'heure des médias sociaux, Editions Atramenta, 2012, 100 p., disponible aux formats PDF, EPUB et broché.
- Inondé sous les e-mails, résistez !, Edition Hachette Pratique, Février 2013, 224 p.
Twitter : @CaroleBlancot

Commentaires

  1. Merci merci Consœur ! 😉

error: