Gif-Detox-digitale

Le dynamisme du secteur tertiaire : zoom sur le secteur du nettoyage

Généralement, les activités économiques sont regroupées en trois grands secteurs dont le secteur primaire (collecte et exploitation des ressources naturelles), le secteur secondaire (les industries de transformations des matières premières), et le secteur tertiaire. Dans cet article, nous allons évoquer plus particulièrement ce dernier, le secteur des services.

Généralités sur le secteur tertiaire

Le secteur tertiaire joue un rôle important dans le développement d’un pays et il est en plein essor en France. Il regroupe toutes les activités économiques ne faisant pas partie du secteur primaire et du secteur secondaire. En d’autres termes, c’est le secteur qui produit des services. L’économie tertiaire représente une palette d’activités allant du commerce à l’administration, en passant par les transports, les activités immobilières et financières, les services aux particuliers et aux entreprises, la santé, l’action sociale et l’éducation. Le ralentissement de la croissance atteint également le secteur tertiaire, mais il conserve une grande part de participation dans la croissance française.

Nombre de projets de recrutement en 2017 par Région
Secteurs regroupés : Services aux entreprises (Source : Enquête Besoins en Main-d’Œuvre 2017 de Pôle Emploi)

On divise les activités de services en deux grandes catégories :

  • Les services marchands : il s’agit des services dont l’objectif est de rapporter de l’argent. Par exemple, les activités du conseil, de la gestion, du tourisme, du transport, de l’assurance, les activités bancaires et les professions libérales.
  • Les services non marchands : par l’intermédiaire de l’impôt, les collectivités locales et l’Etat financent ces services. On peut citer l’administration, la santé, la police et l’éducation.

Les pays avec une économie avancée sont de plus en plus actifs dans l’économie des services. Les technologies et les services sont dorénavant indissociables. En effet, les télécommunications et l’informatique sont devenues déterminantes dans la mise en place de nouveaux services. Le secteur tertiaire participe ainsi fortement de la création d’emplois grâce à l’apparition de ces nouveaux services.

Les services aux entreprises

Les entreprises de services aux entreprises sont en constante évolution, et elles sont un vivier important d’emplois. Les PME et les grandes sociétés transfèrent de plus en plus leurs missions à des prestataires afin de se concentrer dans leur activité principale.

Les domaines les plus concernés sont :

  • Les activités spécifiques, techniques et scientifiques : conseil en management, édition logicielle, activités comptables et juridiques, conseil en technologie et ingénierie, recherche et développement, études de marché, publicité…
  • Les services administratifs et de soutien aux entreprises : sécurité, propreté, logistique, centres d’appel, intérim, location de véhicules…

En 2017, Pôle Emploi a recensé 473 818 projets de recrutement dans ce secteur sur le territoire national [1].

24% des intentions d’embauches en France concernent le BtoB (Business To Business).

Le secteur du nettoyage

dynamisme-secteur-tertiaire-zoom-secteur-nettoyage-2Le secteur de la propreté reste dynamique en période de crise économique, mais le métier d’agent d’entretien des locaux figure à la 1ère place du Top 10 du nombre de projets de recrutement non saisonniers en 2017[2]. Les agents de nettoyage interviennent directement chez leurs clients et peuvent exercer leur métier sur des sites variés. Les horaires de travail des agents sont décalés, c’est-à-dire qu’ils peuvent travailler très tôt le matin, la nuit ou à des horaires fractionnés. La majeure partie des salariés du secteur de la propreté sont à temps partiel. L’activité des agents de nettoyage ne se limite pas à l’intérieur, et peuvent également exercer leur métier en extérieur. Les agents de propreté sont des personnes dotées d’une forte capacité d’adaptation.

Les métiers de la propreté sont des activités physiques nécessitant des équipements performants divers mais aussi l’usage de produits chimiques (détergents, désinfectants…). Les agents de nettoyage doivent être formés aux techniques de nettoyage, à l’utilisation des matériels et produits chimiques ainsi qu’au respect des règles de sécurité.

Les équipements de nettoyage

Pour un nettoyage efficace et rapide, les entreprises et agents de nettoyage utilisent du matériel professionnel adapté tels que l’autolaveuse et le chariot de ménage.

  • L’autolaveuse

Cet appareil est très utile pour nettoyer les sols de manière rapide et efficace. L’autolaveuse est très prisée pour le lavage des espaces de taille comme les halls des hôtels et les sols des grandes surfaces par exemple. Les agences de nettoyage ont à leur disposition des modèles d’autolaveuse différents. Sa déclinaison en différents modèles lui permet de nettoyer aussi bien des petites que des moyennes surfaces. Pour le lavage des espaces plus étroits (couloirs), les agents de la propreté utilisent une autolaveuse maniable et très compacte.

Cet appareil fonctionne automatiquement. Il est équipé d’un réservoir contenant l’eau mélangée au produit nettoyant et un autre réservoir servant de stockage pour l’eau usagée. Le sol est frotté au moyen d’un disque abrasif ou d’une brosse en nylon. L’autolaveuse est polyvalente parce qu’elle permet à la fois de laver et de sécher le sol dans une durée réduite.

L’utilisation de machines de nettoyage requiert souvent un Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité (CACES). Le chef d’entreprise est le responsable de la délivrance de l’autorisation de conduite donnée au personnel amené à conduire un engin autopropulsé. L’autorisation de conduite est valable 5 ans.

  • Le chariot de ménage

Il s’agit d’un appareil équipé de roulettes permettant de ranger tous les produits d’entretien indispensables au nettoyage de locaux professionnels. L’agent de nettoyage utilise un modèle des chariots qui s’adapte à tous types de locaux.

Les avantages du nettoyage industriel pour les entreprises

Le nettoyage est une tâche plus complexe qui requiert la manipulation de différents appareils performants. Si vous prenez en charge par vous-même l’entretien de vos locaux, vous devrez acheter les équipements requis. Et, afin de connaître les outils adéquats, vous devrez vous informer sur leurs inconvénients et avantages avant de procéder à leur acquisition. L’intérêt de recourir aux entreprises de nettoyage industriel est précisément d’éviter de prendre en charge cela. Les prestataires sont des professionnels qui peuvent réaliser le nettoyage de l’intérieur de vos locaux mais également celui de l’extérieur du bâtiment auxquels vous déléguez le nettoyage de vos espaces professionnels et ses différents aspects (logistique, produits, équipements).

L’externalisation dans ce secteur est devenue un phénomène très courant car elle est au service de la performance des entreprises. En effet, grâce aux services de qualité fournis par les prestataires, les employés ont la possibilité de se consacrer exclusivement à leur cœur de métier.

Liens utiles :

  • [1] Pôle Emploi BMO 2017 Nombre de projets de recrutement en 2017 par Région Secteurs regroupés : Services aux entreprises > http://ow.ly/kPS030itIPF
  • [2] Pôle Emploi BMO 2017 – Top 10 en nombre de projets de recrutement non saisonniers en 2017 par Métier > http://ow.ly/dMFa30itJFn
  •  Pôle Emploi BMO (Besoins de Main d’Oeuvre) 2017 http://ow.ly/tmXL30itHca
Billet de blog rédigé par un auteur invité

Contacter la rédaction

SpotPink

Ce formulaire vous permet d'envoyer un mail au webmaster de ce blog.
* indique un champ requis

Types de fichiers autorisés: doc,pdf,txt,gif,jpg,jpeg,png.
Taille maximale des fichiers: 4mb.

Carole Blancot À propos de Carole Blancot

Carole Blancot est présidente de l’agence SpotPink qu’elle a créée en 2011. Elle est conférencière, formatrice, co-auteure de plusieurs ouvrages (sur des thématiques RH, SIRH et médias sociaux), psychosociologue clinicienne, psychothérapeute (Numéro ADELI : 78 93 1059 6), et tient plusieurs blogs traitant de sujets liés aux ressources humaines et aux technologies de la communication à l’heure de la transition numérique.
Elle intervient en entreprise pour la négociation ainsi que la mise en application du droit à la déconnexion. Elle anime des cures de détox. digitale avec un accompagnement psychologique inclus.
Elle est co-auteure de 6 ouvrages spécialisés sur les médias sociaux et le Système d’Information en Ressources Humaines :
- Guide du bon usage des outils numériques et de l'exercice de la déconnexion, Paris, Amazon, 2018, disponible aux formats Word (personnalisable), eBook Kindle et broché.
- Barféty, Jean-Marc, Berthelot, Vincent, Clémentine, Daniel, Geuze, François, Just, Bernard, Lebarbenchon, Anne, Scouarnec, Aline, de Vulliod, Claire-Marie, Blancot, Carole (dir.), Gaspardo, Patrick (dir.), 20 années de SIRH et de services RH, Tampere, Atramenta, 2017, 229 p., disponible aux formats PDF, EPUB et broché.
- Le cercle SIRH, Le SIRH Enjeux, bonnes pratiques et innovation, Paris, Edition Vuibert, 2017 [3e éd.], 448 p.
- Les ressources humaines numériques en 32 témoignages - RH, formation, marque employeur, mooc, Editions Kawa, 2015, 146 p. 
- La communication de crise à l'heure des médias sociaux, Editions Atramenta, 2012, 100 p., disponible aux formats PDF, EPUB et broché.
- Inondé sous les e-mails, résistez !, Edition Hachette Pratique, Février 2013, 224 p.
Elle a (co)réalisé en 2015 la première étude portant sur le phénomène du FoMO et sur le niveau de dépendance des Français vis-à-vis des médias sociaux.
Twitter : @CaroleBlancot

error: