Le Groupe Accor s’appuie sur RFLEX pour la gestion des carrières et de la mobilité interne

RFLEX, un des leaders français de solutions e-RH, annonce le déploiement de sa suite Profils au sein du Groupe Accor.

Bâti à partir de la suite Profils de RFLEX (et baptisé Success en interne), cet outil vient compléter les dispositifs RH du Groupe Accor pour gérer la carrière et la mobilité de plus de 6 000 cadres, répartis au siège et dans l’ensemble de ses hôtels, sur les 5 continents.

Objectifs :

  • Permettre aux plus de 6 000 managers du groupe de mettre en avant leurs profils professionnels,
  • d’accéder à un descriptif complet de chaque poste existant,
  • de postuler aux opportunités de carrière ouvertes sur les 5 continents, via un portail unique pour toutes les marques et les pays.

Favoriser la gestion de carrière et la mobilité interne au niveau du Groupe

Premier opérateur hôtelier mondial, Accor compte 4200 hôtels dans 90 pays, et 145 000 collaborateurs. Le groupe propose une offre étendue, allant du luxe à l’économique, au travers d’un large portefeuille de marques.

Dans le cadre de sa stratégie destinée à favoriser la mobilité interne et l’évolution de carrière de ses collaborateurs, la Direction des Ressources Humaines Monde du Groupe Accor souhaitait, pour ses 6.000 managers, un outil capable de répondre à ces objectifs  :

  • permettre à ses cadres de se présenter, de valoriser leur expérience et leurs compétences d’une part,
  • leur donner un accès permanent à un descriptif complet de chaque poste (à pourvoir ou non),
  • leur offrir la possibilité de postuler simplement aux opportunités ouvertes d’autre part.

« Un outil qui soit un facilitateur de mise en relation d’un collaborateur et d’un poste », souligne Magali Jamet, Chef de Projet RH chez Accor.

Après avoir rédigé un cahier des charges très détaillé et analysé 15 solutions du marché, les équipes RH d’Accor ont pré sélectionnés deux types de solutions best-of-breed :

« une solution fermée mais très structurante, et une autre plus ouverte et donc fortement paramétrable », « deux produits solides et compétitifs » précise José Moragues, Directeur SI RH et Paie chez Accor.

Au final c’est la solution Profils Optimizer de RFLEX qui est retenue, pour sa capacité à s’adapter aux différents processus du groupe, très variables d’une marque et/ou d’un pays à l’autre.

Des informations sur les profils et les postes très détaillées

La solution de gestion de la mobilité interne de RFLEX a donc été paramétrée pour accueillir les profils et les souhaits d’évolution des managers d’un côté, et les descriptions de postes de managers ainsi que les compétences requises pour les occuper, sur l’ensemble des entités du Groupe, de l’autre.

Au total, quatre mois de paramétrage et une phase pilote d’un mois en décembre 2008 auront été nécessaires pour parvenir au résultat escompté, incluant la définition des interfaces utilisateurs et de leurs droits d’accès, une reprise des données existantes et des tests techniques permettant de valider le fonctionnement dans les pays ne disposant pas de réseaux à haut débit.

« La partie la plus délicate du projet était clairement l’aspect international du Groupe », souligne Magali Jamet, Chef de Projet RH chez Accor.
« La prise en compte des facteurs humains et des disparités de processus entre les pays était indispensable. »

La flexibilité au service de l’international

Le déploiement a été piloté à distance, par une équipe du siège composée de seulement 2 permanents, sur l’ensemble des 5 continents, tout au long de l’année 2009. Disponible en anglais et en français, la plateforme Success est en phase de gagner son pari :

  • 4.800 collaborateurs et postes sont d’ores et déjà référencés dans la base.
  • 2.500 managers, incluant les cadres du service RH du siège social, ont un accès au backoffice pour la mise à jour des organigrammes, la gestion des publications d’offres d’emploi (postes ouverts) et la gestion des candidatures.

« La plateforme Success a clairement contribué à casser les frontières et les réseaux entre les différentes implantations du Groupe : un manager dans tel pays et travaillant pour telle chaîne peut désormais être facilement identifié pour un poste à l’autre bout du monde dans une autre chaîne. », explique Magali Jamet, Chef de Projet RH chez Accor.

Si la plateforme Success a rempli ses objectifs initiaux, son utilisation varie d’un pays à l’autre, et d’une marque à l’autre. L’un des grands enjeux qui l’attend dans les prochains mois est de continuer à s’adapter toujours mieux aux évolutions stratégiques et aux besoins du Groupe.

Voir le communiqué de presse du 23/08/2011

Cliquez ce lien pour consulter les autres billets contenant le mot clé RFLEX

——————————————-

Pour me contacter :

caroleblancot@yahoo.fr – 06.50.26.65.17

  • Comptes Twitter :
@caroleblancot => http://ht.ly/3yLDS
@SpotPink => http://ht.ly/4H8u5

Vos commentaires ou questions sont bienvenues.

* indique un champ requis

Types de fichiers autorisés: doc,pdf,txt,gif,jpg,jpeg,png.
Taille maximale des fichiers: 1mb.

Pour recevoir les prochains articles de ce blog, entrez votre adresse mail ci-dessous :

Delivered by FeedBurner

Carole Blancot À propos de Carole Blancot

Carole Blancot est conférencière, formatrice, co-auteure de plusieurs ouvrages, blogueuse, psychosociologue clinicienne psychothérapeute (Numéro ADELI : 78 93 1059 6), IPRP (n°IDF/2018/34), présidente de SpotPink (agence de communication pour les acteurs des domaines RH et SIRH), et DPO (Désignation CNIL : N° DPO-37620 et N° DPO-37624).
Elle intervient par exemple en entreprise pour faciliter la négociation du droit à la déconnexion et la mise en œuvre des outils et des mesures de régulation associées. Elle met aujourd'hui son passé de consultante RH au service d'interventions psychosociologiques dans des contextes qui sont parfois compliqués. Elle maîtrise les tenants et aboutissants du RGPD. C'est, par ailleurs, une spécialiste de la production de contenu pour les sujets traitant de la gestion des RH, du SIRH (Système d’Information en Ressources Humaines) et des médias sociaux. Elle a (co)réalisé en 2015 la première étude portant sur le phénomène du FoMO et sur le niveau de dépendance des Français vis-à-vis des médias sociaux. Twitter : @CaroleBlancot

error: ©SpotPink