Gif-Detox-digitale

De l’entreprise au #télétravail en passant par le #coworking

L’usine digitale publiait le 10 avril 2015 une infographie dressant le bilan sur les espaces de coworking en France.

Dans l’extrait ci-dessous, l’on apprend que :

Crédits : Usine-Digitale.fr (extrait de l'infographie http://ow.ly/LzAXD)

Crédits : Usine-Digitale.fr (extrait de l’infographie http://ow.ly/LzAXD)

  • la progression du phénomène du coworking fait désormais l’objet de mesures (notamment par la Fonderie et la Région Ile-de-France),
  • plus de la moitié des personnes qui fréquentent les espaces de coworking d’un genre nouveau sont des salariés (52%) et seulement 48% des travailleurs indépendants,
  • 11% de ces lieux organisent plus de deux événements par semaine (16% organisent deux événements et 45% un événement),
  • 88% des coworkers les fréquentant disent (se rencontrer puis) travailler ensemble.

L’on peut lire dans Les Echos du lundi 13 avril 2015, que “le partage de bureaux connait un essor fulgurant” et que les professionnels de l’immobilier partent à l’assaut du marché.

Les Echos, lundi 13/04/2015

Les Echos, lundi 13/04/2015

En 2008, la Cantine fut pionnière en France. Nexity vient d’ouvrir 5 centres franciliens et en espère une vingtaine d’autres en Ilde-de-France, plus une dizaine dans les grandes villes.

Si ces nouveaux espaces de coworking, au nombre de 250, rassemblent aujourd’hui 10.000 coworkers, c’est parce qu’ils correspondent parfaitement à de nouvelles formes de travail prisées par les salariés et leurs entreprises. 91% ont conclu un contrat au mois, contre 63% à la journée, 29% à l’année et 22% à l’heure.

Alternative aux transports quotidiens du domicile au travail, au télétravail en “home office”, à la routine du bureau ainsi qu’aux désagréments de l’open space, le coworking peut également constituer une transition en douceur vers de nouvelles formes d’exercice de travail.

Cette tendance est celle du “Co“, ce préfixe est devenu la star (ou du moins le leitmotiv) d’un nouveau monde du travail qui favorise tant le bien-être que la productivité tout en minimisant l’empreinte écologique de chaque travailleur. Avec coworking rime co-construction, collectivité, collaboration, co-partage, co-production, co-élaboration, co-création, etc.

Un nouvel espace de coworking ouvrira ses portes dans quelques semaines et, ses responsables proposent à tous de participer par le biais d’une opération de crowfunding, à la concrétisation du premier espace de coworking et de télétravail situé à Sceaux. Cette opération et ce lieu sont gérés par Smarty, l’équipe de @SceauxSmart. Il est à noter que les membres de cette équipe sont lauréats de l’appel à projet “Economie sociale et solidaire du Conseil Général du Département des Hauts-de-Seine”.

Opération de crowfounding par Sceaux Smart

Crédits: @SceauxSmart

Les fonds récoltés devraient nous permettre de recréer sur le site des marqueurs identitaires co-construits avec des citoyens Scéens. Pour participer : http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/sceaux-smart

 

Et vous, entreprises, salariés et entrepreneurs, pratiquez-vous déjà les espaces de coworking ?

Sources :

  • Infographie : Petit bilan sur les espaces de coworking en France http://ow.ly/LxRnq
  • Les Echos du lundi 13 avril 2015 (Feuillet High-Tech & Médias, page 26)

Contacter la rédaction

SpotPink

Ce formulaire vous permet d'envoyer un mail au webmaster de ce blog.
* indique un champ requis

Types de fichiers autorisés: doc,pdf,txt,gif,jpg,jpeg,png.
Taille maximale des fichiers: 4mb.

À propos de Carole Blancot

Carole Blancot est Président de SpotPink, conférencière, formatrice, auteure de plusieurs ouvrages, psychosociologue clinicienne, psychothérapeute (Numéro ADELI : 78 93 1059 6) & bloggeuse sur les thématiques RH et SIRH.
Elle possède 19 années d’expérience professionnelle dans les domaines de la gestion des ressources humaines, du SIRH et de la communication (dont 10 passées sein de Bureaux d’études techniques, cabinets-conseils et prestataires de services). Elle a (co)réalisé en 2015 la première étude portant sur le phénomène du FoMO et sur le niveau de dépendance des Français vis-à-vis des médias sociaux. Elle organise et anime plusieurs cures de détox. digitale chaque année, avec un accompagnement psychologique inclus.
Elle est co-auteur de quatre ouvrages spécialisés sur les médias sociaux et le Système d’Information en Ressources Humaines :
– Barféty, Jean-Marc, Berthelot, Vincent, Clémentine, Daniel, Geuze, François, Just, Bernard, Lebarbenchon, Anne, Scouarnec, Aline, de Vulliod, Claire-Marie, Blancot, Carole (dir.), Gaspardo, Patrick (dir.), 20 années de SIRH et de services RH, Tampere, Atramenta, 2017, 229 p., disponible aux formats PDF, EPUB et broché.
– Le cercle SIRH, Le SIRH Enjeux, bonnes pratiques et innovation, Paris, Edition Vuibert, 2017 [3e éd.], 448 p.
– Les ressources humaines numériques en 32 témoignages – RH, formation, marque employeur, mooc, Editions Kawa, 2015, 146 p. http://ow.ly/Qj6f30eYK43
– La communication de crise à l’heure des médias sociaux, Editions Atramenta, 2012, 100 p., disponible aux formats PDF, EPUB et broché.
– Inondé sous les e-mails, résistez !, Edition Hachette Pratique, Février 2013, 224 p.
Twitter : @CaroleBlancot

Commentaires

  1. Travailadistance a écrit :

    Ce serait une très grosse erreur de considérer le télétravail comme une “glandouille”. Cela demande beaucoup d’organisation, de discipline et d’autonomie. Le télétravail et le coworking répondent à des enjeux majeurs sociétaux, économiques et environnementaux.

  2. Logiciel de télétravail a écrit :

    Même si les mentalités avancent, on associe souvent le télétravail à “glandouille”… Ce besoin de confiance peut être favorisé par le choix d’outils simples qui encadre les échanges : Skype, google docs et Beinwork pour le pilotage convient parfaitement.

  3. Les salariés en télétravail sont de plus en plus nombreux en France. Si les horaires adaptables et la suppression des temps de trajet contribuent à l’engouement des employés, cet essor est encore mal géré par les entreprises. Pour en savoir plus http://bit.ly/1FRQcz9

Rétroliens

  1. […] Pourtant, le développement de ces nouveaux espaces connaît peu la crise. Ils fleurissent au rythme d’une ouverture par semaine, telle une source d’opportunités et d’un nouveau vivre ensemble. Avec 250 espaces, « La France a désormais l’un des réseaux de coworking les plus denses du monde » comme le révèle une infographie(1) faisant l’état des lieux de ces espaces à fin 2014. […]

error: