Française des Jeux : une GPEC moderne et pragmatique avec TalenSoft

La Française des Jeux se prépare à faire face à la concurrence liée la libéralisation des jeux en ligne en mettant en place une GPEC moderne et pragmatique

Un entretien avec Pierre-Marie Argouarc’h, son DRH.

Nous avons signé un accord de GPEC le 28 décembre 2008 avec l’ensemble des centrales syndicales. Dans un premier temps, il a fallu définir la cartographie des métiers de l’entreprise. Pour cela, l’accord prévoyait la création d’un Observatoire des métiers. Celui-ci s’est réuni à 6 reprises en 2009. 

Nous avons lancé la cartographie des métiers en mars 2009 (950 postes de travail). Nous travaillons encore à son affinage. Nous voulons passer de 20 familles professionnelles identifiées à 12, de 60 à 45 métiers, et de 130 à 100 fonctions. L’équipe RH, 12 référents métiers et des représentants des salariés travaillent sur cette cartographie au sein de l’Observatoire des métiers

Afin de rendre le collaborateur acteur de son évolution professionnelle, nous avons voulu que le logiciel de GPEC que nous avons déployé (Talentsoft) soit accessible non seulement au département RH et aux managers mais également aux collaborateurs. Ainsi le collaborateur a accès à ses propres informations (fonctions, entretien annuel…), le manager aux siennes et à celles de ses collaborateurs et ainsi de suite. Les outils RH modernes (orientés web) sont aujourd’hui le complément indispensable à la réussite d’une GPEC.

Lire l’article ” La mise en place de la GPEC doit être rapide”, publié le 22/10/2009, Propos recueillis par Christel Lambolez, sur 

 
Cliquez sur ce lien pour Me Contacter – M’adresser un cahier des charges – Etre publié sur ce blog
Carole BLANCOT – caroleblancot@yahoo.fr – 06.50.26.65.17
Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
Bookmark and Share

Carole Blancot À propos de Carole Blancot

Carole Blancot est conférencière, formatrice, co-auteure de plusieurs ouvrages, blogueuse, psychosociologue clinicienne psychothérapeute (Numéro ADELI : 78 93 1059 6), IPRP (n°IDF/2018/34), présidente de SpotPink (agence de communication pour les acteurs des domaines RH et SIRH), et DPO (Désignation CNIL : N° DPO-37620 et N° DPO-37624).
Elle intervient par exemple en entreprise pour faciliter la négociation du droit à la déconnexion et la mise en œuvre des outils et des mesures de régulation associées. Elle met aujourd'hui son passé de consultante RH au service d'interventions psychosociologiques dans des contextes qui sont parfois compliqués. Elle maîtrise les tenants et aboutissants du RGPD. C'est, par ailleurs, une spécialiste de la production de contenu pour les sujets traitant de la gestion des RH, du SIRH (Système d’Information en Ressources Humaines) et des médias sociaux. Elle a (co)réalisé en 2015 la première étude portant sur le phénomène du FoMO et sur le niveau de dépendance des Français vis-à-vis des médias sociaux. Twitter : @CaroleBlancot

error: ©SpotPink