#Infographie #SaaS & #Cloud : atouts & réticences

Selon cette infographie, 23% des services informatiques dédiés aux ressources humaines seraient actuellement “dans le Cloud”.

Source: Balboa Capital, société (basée aux Etats-Unis) de financement de solutions logicielles pour entreprises.

Crédit : weloveSaaS

Les arguments en faveur de « plus de cloud » pour les entreprises :

  • Accessibilité : de partout, à tout moment, il est possible d’accéder à vos données et à vos logiciels.
  • Coût moindre : moins de coûts d’installation, des prix par utilisateur en général moindre, un paiement à la consommation… En bref, des services informatiques dimensionnés à la demande et facturés en fonction de leur utilisation.
  • Capacité à monter en charge : en fonction des besoins de l’entreprise, il est très rapide d’ajuster la puissance ou les comptes utilisateurs.
  • Flexibilité : plus de fournisseurs, moins d’engagements sur la durée…
  • Sécurité : dans certains cas, le cloud peut s’avérer plus sécure pour les données de l’entreprise.

Les principales réticences vis-à-vis du Cloud :

 En 2010 de nombreux DSI étaient en attente de “garanties” relatives à la sécurité, réversibilité, localisation des données, conformité et maturité des offres.

Qu’en est-il aujourd’hui ?

 

Carole Blancot À propos de Carole Blancot

Carole Blancot est conférencière, formatrice, co-auteure de plusieurs ouvrages, blogueuse, psychosociologue clinicienne psychothérapeute (Numéro ADELI : 78 93 1059 6), IPRP (n°IDF/2018/34), présidente de SpotPink (agence de communication pour les acteurs des domaines RH et SIRH), et DPO (Désignation CNIL : N° DPO-37620 et N° DPO-37624).
Elle intervient par exemple en entreprise pour faciliter la négociation du droit à la déconnexion et la mise en œuvre des outils et des mesures de régulation associées. Elle met aujourd'hui son passé de consultante RH au service d'interventions psychosociologiques dans des contextes qui sont parfois compliqués. Elle maîtrise les tenants et aboutissants du RGPD. C'est, par ailleurs, une spécialiste de la production de contenu pour les sujets traitant de la gestion des RH, du SIRH (Système d’Information en Ressources Humaines) et des médias sociaux. Elle a (co)réalisé en 2015 la première étude portant sur le phénomène du FoMO et sur le niveau de dépendance des Français vis-à-vis des médias sociaux. Twitter : @CaroleBlancot

error: ©SpotPink