Gif-Detox-digitale

#onboarding: Employeur, salarié, les clés d’une période d’essai réussie

458556_31891215La période d’essai va permettre au salarié de s’assurer que les fonctions qui lui sont confiées lui conviennent. L’employeur devra contrôler, tester et évaluer les compétences du salarié mis en situation avant son éventuelle embauche définitive. Ce laps de temps est une période de pleine liberté pour chaque partie, mais elle est lourde d’enjeux. Pour qu’elle soit une réussite, voici quelques règles à suivre pour le salarié comme pour l’employeur.

Les enjeux de la période d’essai

Nouveau salarié, votre avenir professionnel est en jeu.

La consultation d’offres sur votre site d’emploi préféré et les entretiens derrière vous, cette période est un temps d’intégration pendant lequel vous serez observé et jaugé en permanence par vos collègues et vos supérieurs hiérarchiques. Il s’agit donc d’une étape clé car les premières impressions sont souvent définitives. De cette période dépendra votre avenir dans l’entreprise.

Employeur, il s’agit pour vous d’enjeux économiques, financiers et RH.
  • Pour l’entreprise, la période d’essai est une étape stratégique porteuse d’enjeux économiques, le but étant de rendre votre nouveau salarié plus rapidement autonome, opérationnel et productif. En conséquence, une bonne politique d’onboarding est synonyme de gain de productivité.
  • La bonne intégration d’un salarié consolide et renforce la légitimité et l’importance de la fonction RH. Toutes les grandes entreprises ont formalisé une procédure d’intégration. Un processus d’intégration pertinent et adapté facilitera l’intégration du nouveau salarié.
  • Une bonne intégration constitue la première étape de fidélisation envers votre entreprise. Si vous ne parvenez pas à retenir vos nouveaux collaborateurs vous ferez face tôt ou tard à un turn-over souvent mal perçu par la clientèle.
  • Employeurs, réussissez l’intégration de vos collaborateurs

    • Faites comprendre à votre nouveau salarié qu’il est attendu. Désignez une personne compétente et disponible qui aura pour mission d’épauler ce nouveau collègue à travers un parrainage plus ou moins formel.
    • Prévoyez la rédaction d’un livret d’accueil pour tous vos nouveaux arrivants avec tous les numéros utiles et le fonctionnement détaillé de l’entreprise, la description de chaque catégorie de métier, les possibilités d’avancement, les mesures sociales mises en places dans l’entreprise…
    • “Prenez la température régulièrement”, convoquez votre salarié et faites le point. N’attendez pas la fin de la période d’essai pour entendre et apprendre ce qui ne va pas.

Salariés : Comment réussir votre période d’essai ?

Cultivez votre relationnel

En tant que nouveau salarié vous devrez trouver votre place au sein d’une nouvelle équipe. N’hésitez pas à vous présenter aux autres à la moindre occasion et en contre-partie intéressez-vous à eux, mémorisez les noms de vos collègues, apprenez l’organigramme, sachez rapidement qui est qui et qui fait quoi ! Restez en dehors des conflits, ne prenez parti pour personne, n’écoutez pas les on-dits et évitez les sujets qui fâchent… Communiquez… mais ne racontez pas votre vie et vos problèmes personnels, soyez sociable mais gardez une certaine réserve sur votre vie privée. Si votre arrivée suscite des jalousies, n’en prenez pas ombrage et essayez d’anticiper les éventuels coups bas.

Montrez votre intérêt pour le travail et pour l’entreprise
  • Posez des questions sur la société, son fonctionnement, son histoire et faites voir que vous êtes ravi(e) d’être là.
  • Imprégniez vous de la culture de l’entreprise.
  • Observez dès les premiers jours le comportement des salariés pour ne pas vous différencier. Appropriez-vous la culture et les normes de l’entreprise. On tutoie la hiérarchie ? On porte ou non la cravate ? On limite les pauses café ?… Acceptez de déjeuner avec les autres, soyez présents aux pots… au moins pendant la période d’essai !
  • Efforcez-vous d’être opérationnel(le) le plus rapidement possible.
  • N’hésitez pas à consulter votre hiérarchie pour définir d’emblée les priorités dans le travail et connaître ses attentes. Vous serez jugé sur votre capacité à aller à l’essentiel, à convaincre et aussi faire la démonstration que vous disposez d’une vision claire des priorités. Évitez de rester tard le soir, vous pourriez passer pour quelqu’un qui ne sait pas gérer son temps.
  • Imposez-vous dans une certaine mesure, dans le respect des autres.
  • Votre période d’essai ne donne pas pour autant tous les droits à votre employeur. Si vous êtes le seul à devoir rester tard le soir, à venir travailler le week-end, parlez-en, ne restez pas dans le doute et parlez de vos horaires dès le début.
  • Ne cherchez pas à révolutionner l’organisation interne. Faites preuve d’initiatives mais restez humble et ne tentez pas de changer d’emblée des habitudes qui peuvent vous paraître surprenantes. Vous aurez le temps de le faire plus tard…
error: