Gif-Detox-digitale

Et après l’entretien ? Une pratique au service du candidat et du recruteur

  • Tous (ou presque) les éditeurs de solutions de Gestion des Ressources Humaines vous diront qu’ils ont prévu des fonctionnalités de gestion des “entretiens professionnels d’appréciation” dont la fréquence est au maximum de 12 mois.
  • Certains Best Of Breed de gestion du recrutement vous diront qu’ils ont prévu les fonctionnalités qui vous faciliteront le sourcing et la sélection des candidats à recevoir en entretien de recrutement.
  • La plupart des entreprises ont recours à la pratique des entretiens de recrutement en relation duelle au cours de leur processus d’embauche.

Le hic est… Que personne n’a encore sauf erreur de ma part, media social 2.0, best of breed ou entreprise, encore prévu la mise à disposition des candidats reçus d’une page Internet permettant la saisie en ligne du compte-rendu de son entretien de recrutement passé la veille ou le jour même. Pourquoi ? Je n’explique pas ce phénomène. Pourquoi ne pas l’avoir encore prévu ou bien pourquoi le prévoir ?

Je vais tâcher de répondre à la seconde question.

Pourquoi prévoir la possibilité humaine et/ou technologique de retranscrire et envoyer un compte-rendu d’entretien de recrutement ?

  1. les paroles s’envolent mais les écrits restent,
  2. le recruteur, après avoir sélectionné puis reçu en entretien, plus d’une dizaine de personnes différentes qui postulent pour le même poste, cherche à mémoriser et restituer ce qui différencie chacun d’eux,
  3. la candidat tout comme le recruteur ont tout intérêt à s’assurer d’une bonne compréhension mutuelle qui laisse présager une future collaboration efficace,
  4. les promesses orales ne tiennent pas face à un engagement écrit conjointement validé,
  5. le candidat a tout intérêt à faire la démonstration de ses capacités de compréhension, synthèse, restitution,
  6. les différentes parties ont tout à gagner d’éclaircir les points laissés en suspens ou non abordés lors de l’entretien (pour des raisons de temps ou de délégation du processus de décision),
  7. les propos évoqués et les décisions prises lors de ce premier contact marqueront définitivement les engagements que chacun est en mesure de prendre,
  8. selon moi le document intitulé compte-rendu d’entretien rédigé par le candidat à l’issue d’un rendez-vous avec le recruteur est bien plus efficace que toutes les lettres de motivation que l’on pourra rédiger avant un échange sur le contexte et les missions du poste à pourvoir,
  9. Etc.

Pendant mes études de psychologie, tous mes professeurs de psychologie sociale appliquée ont insisté sur le fait, qu’exigé ou non du recruteur, le compte-rendu de l’entretien d’embauche devait être rédigé et proposé par le candidat. Je me suis toujours pliée à cette règle et celle-ci m’a servi. J’ai une culture de l’écrit qui m’a rendu bien des services au cours de ces 15 dernières années.

Et maintenant, sur le sujet des lettres de motivation, je ne peux m’empêcher de vous orienter vers cet article “Lettres de non motivation de Julien Prévieux”.

Carole Blancot À propos de Carole Blancot

Carole Blancot est conférencière, formatrice, co-auteure de plusieurs ouvrages, blogueuse, Psychosociologue clinicienne psychothérapeute (Numéro ADELI : 78 93 1059 6), IPRP (n°IDF/2018/34), Présidente de SpotPink (agence de communication pour les acteurs des domaines RH et SIRH), Directrice générale de NumUP et aussi DPO (le cumul des mandats n'étant pas proscrit lorsque l'on ne perçoit pas de rémunération en tant que fonctionnaire d'État). Elle intervient en entreprise notamment pour la négociation ainsi que la mise en application du droit à la déconnexion. Elle est co-auteure de 6 ouvrages spécialisés sur les médias sociaux et le Système d’Information en Ressources Humaines : - Guide du bon usage des outils numériques et de l'exercice de la déconnexion, Paris, Amazon, 2018, disponible aux formats Word (personnalisable), eBook Kindle et broché. - Barféty, Jean-Marc, Berthelot, Vincent, Clémentine, Daniel, Geuze, François, Just, Bernard, Lebarbenchon, Anne, Scouarnec, Aline, de Vulliod, Claire-Marie, Blancot, Carole (dir.), Gaspardo, Patrick (dir.), 20 années de SIRH et de services RH, Tampere, Atramenta, 2017, 229 p., disponible aux formats PDF, EPUB et broché. - Le cercle SIRH, Le SIRH Enjeux, bonnes pratiques et innovation, Paris, Edition Vuibert, 2017 [3e éd.], 448 p. - Les ressources humaines numériques en 32 témoignages - RH, formation, marque employeur, mooc, Editions Kawa, 2015, 146 p. - La communication de crise à l'heure des médias sociaux, Editions Atramenta, 2012, 100 p., disponible aux formats PDF, EPUB et broché. - Inondé sous les e-mails, résistez !, Edition Hachette Pratique, Février 2013, 224 p. Elle a (co)réalisé en 2015 la première étude portant sur le phénomène du FoMO et sur le niveau de dépendance des Français vis-à-vis des médias sociaux. Twitter : @CaroleBlancot

Commentaires

  1. Avatar Hugues Truttmann a écrit

    Article pertinent, bravo ! A mettre en application asap !

error: