Gif-Detox-digitale

Cinq bonnes raisons de laisser vos employés travailler depuis chez eux

telemarketing-from-home_0En Février dernier, la CEO du groupe Yahoo annonçait la prochaine interdiction pour ses employés de travailler depuis chez eux. Cette annonce a suscité de nombreuses réactions négatives soulignant que le télétravail reste une option qui comporte de nombreux avantages, tant pour l’employé que pour l’employeur. Si vous n’êtes pas convaincu, voici cinq arguments à méditer.

1- Eradiquez les risques de retards en supprimant les temps de transports

Selon un sondage Ifop pour le journal Metro publié en Février 2013, les Français mettent en moyenne 25 minutes pour se rendre depuis leurs domiciles jusqu’à leurs lieux de travail. Ce pourcentage s’élève à 36% pour les habitants de la région parisienne.

En travaillant depuis chez eux certains jours de la semaine, les salariés économisent donc près d’une heure par jour. Cette heure peut être mise à profit pour approfondir un dossier ou une tâche.

Mais surtout, ne perdez pas de vue que les employés n’auront plus aucune excuse pour être en retard le matin. Alors qu’il est difficile de réprimander un employé en retard pour cause de problèmes dans les transports en communs, vous pouvez être beaucoup plus intransigeant lorsque celui-ci n’a qu’à changer de pièce pour se mettre au travail.

2- Faites confiance aux nouvelles technologies

A moins que l’ensemble de vos employés n’occupent des postes de chargés de développement commercial terrain, il y a fort à parier qu’ils n’ont pas de réunions programmées tous les jours de la semaine.

La plupart du temps, vous communiquez avec vos employés par mail ou messagerie intranet. Il en est de même pour les relations à l’extérieur de l’entreprise qui s’effectuent souvent par téléphone ou mail.

La présence physique de vos employés dans l’entreprise n’est donc la plupart du temps absolument pas indispensable à la bonne marche de votre équipe. Et si le fait de ne pas pouvoir superviser leurs temps de travail effectif vous angoisse, n’oubliez pas qu’être connecté en permanence par messageries interposées rend la possibilité de triche bien difficile. Il vous est en effet aisé de demander un renseignement sur tel dossier de manière impromptue à votre employé en télétravail via la messagerie interne. Une bonne manière de vérifier que celui-ci est effectivement bien en train de traiter ses dossiers.

3- Prenez exemple sur de grands patrons

Si Richard Branson approuve le télétravail, alors peut-être devriez-vous vous y mettre également !

Le fondateur du groupe Virgin s’est positionné comme l’un des détracteurs les plus virulents de Marissa Mayer, la CEO de Yahoo, l’année dernière. Voici son opinion sur le sujet du télétravail :

« Cette décision me semble être un retour en arrière à une époque où le télétravail est plus facile et plus productif que jamais. Si vous donnez à vos employés les moyens de rester en contact, de maintenir une communication régulière et que vous trouvez un équilibre entre le travail à la maison et celui au bureau, alors vos employés seront plus motivés et productifs que jamais. »

4- Assurez-vous que vos employés sont des parents comblés

Les candidats les plus motivés par la possibilité d’effectuer une partie de leurs horaires en télétravail sont sans doute les jeunes parents.

Permettre aux jeunes mères et pères de travailler depuis chez eux leur évitera des calculs compliqués en termes de frais de garde. Et n’oubliez pas qu’un employé moins inquiet et plus heureux sera d’autant plus productif.

Si la productivité de ces employés lorsque leurs enfants sont à la maison vous semble être un soucis, vous serez surpris d’apprendre que des recherches montrent que les jeunes mères sont plus distraites au bureau qu’en télétravail, car elles s’inquiètent pour leur enfant si par exemple une réunion se prolonge.

5- Augmentez la productivité de vos employés

Les distractions au bureau sont partout ! Cela peut être le gâteau ramené par un collègue, une photo de chat qui fait rire le voisin de bureau, les possibilités sont infinies ! Si vos employés travaillent en open space, la distraction se propage de bureau en bureau, et c’est une réaction bien humaine !

Les mêmes employés travaillant depuis chez eux seront sans doute moins facilement détournés de leurs dossiers.

N’allez cependant pas imaginer que le télétravail est la clef de tous vos problèmes managériaux.

Les employés qui travaillent uniquement depuis chez eux peuvent rapidement se sentir isolés du reste de l’équipe. Un des meilleurs compromis est de tester le télétravail sur un ou deux jours par semaine pour les employés qui sont demandeurs.

Les meilleurs choix sont le mardi ou le jeudi, pour éviter que vos employés ne considèrent ce jour de télétravail comme l’extension de leurs weekends. C’est ensuite à vous d’adapter la formule de travail en fonction de vos équipes et de vos objectifs.

Carole Blancot À propos de Carole Blancot

Carole Blancot est conférencière, formatrice, co-auteure de plusieurs ouvrages, blogueuse, Psychosociologue clinicienne psychothérapeute (Numéro ADELI : 78 93 1059 6), IPRP (n°IDF/2018/34), Présidente de SpotPink (agence de communication pour les acteurs des domaines RH et SIRH), et directrice générale de NumUP.
Elle intervient en entreprise notamment pour la négociation ainsi que la mise en application du droit à la déconnexion et anime des cures de détox. digitale.
Elle est co-auteure de 6 ouvrages spécialisés sur les médias sociaux et le Système d’Information en Ressources Humaines :
- Guide du bon usage des outils numériques et de l'exercice de la déconnexion, Paris, Amazon, 2018, disponible aux formats Word (personnalisable), eBook Kindle et broché.
- Barféty, Jean-Marc, Berthelot, Vincent, Clémentine, Daniel, Geuze, François, Just, Bernard, Lebarbenchon, Anne, Scouarnec, Aline, de Vulliod, Claire-Marie, Blancot, Carole (dir.), Gaspardo, Patrick (dir.), 20 années de SIRH et de services RH, Tampere, Atramenta, 2017, 229 p., disponible aux formats PDF, EPUB et broché.
- Le cercle SIRH, Le SIRH Enjeux, bonnes pratiques et innovation, Paris, Edition Vuibert, 2017 [3e éd.], 448 p.
- Les ressources humaines numériques en 32 témoignages - RH, formation, marque employeur, mooc, Editions Kawa, 2015, 146 p.
- La communication de crise à l'heure des médias sociaux, Editions Atramenta, 2012, 100 p., disponible aux formats PDF, EPUB et broché.
- Inondé sous les e-mails, résistez !, Edition Hachette Pratique, Février 2013, 224 p.
Elle a (co)réalisé en 2015 la première étude portant sur le phénomène du FoMO et sur le niveau de dépendance des Français vis-à-vis des médias sociaux.
Twitter : @CaroleBlancot

error: