Réforme de la #formation professionnelle : vous sentez-vous concernés ?

ADP-in-the-business

Pour accompagner efficacement ses clients et ses utilisateurs, ADP innove, anticipe et met en conformité ses solutions et services au regard des changements légaux qui impactent les entreprises ainsi que leurs salariés.
Les solutions RH d’ADP sont caractérisées par :

  • un service expert au travers d’un accompagnement opérationnel issu des meilleures pratiques,
  • des données garanties grâce à un SIRH intégré à la paie,
  • une innovation continue des solutions proposées, pour une performance accrue.

Répondez à l’enquête d’ADP pour être invité(e) à la restitution des résultats.

personnage et flèche formation

40 ans après la loi Delors : la formation professionnelle est réformée

La loi n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale (publiée au Journal Officiel le 6 mars 2014 et dont les dispositions sont immédiatement applicables), modifie la loi de 1971 (dite loi Delors), et instaure des changements significatifs en matière de droit à la formation et de gestion des actions de formation.
Qualifiée de révolution culturelle par Michel Sapin (source : http://ow.ly/weLRW), ces changements impactent les entreprises (processus, règles, solution de gestion…) ainsi que les bénéficiaires des formations éligibles. 

ADP souhaite recueillir l’avis de tous sur les impacts de cette réforme. C’est pourquoi ADP a mis en ligne une enquête (13 questions – temps de passation : 5 minutes) et proposera une restitution des résultats en juin 2014.

La réforme de la formation professionnelle en quelques mots

La réforme de la formation professionnelle apporte de profonds changements au métier de gestionnaire de formation et dans les services RH :

  • modification du système de financement de la formation,
  • nouveau taux,
  • un seul percepteur : OPCA,
  • nouveau système de déclaration : non défini,
  • création d’un nouveau dispositif : CPF,
  • nouveau dispositif en remplacement du DIF,
  • gestion des droits centralisés auprès d’un acteur unique,
  • contrôle renforcé à travers les « entretiens professionnels »,
  • obligation tous les 2 ans ou à des moments clefs,
  • bilan du parcours professionnel tous les 6 ans,
  • système d’abondement du CPF en cas de non-respect du dispositif légal.

Des impacts forts et concrets pour l’entreprise 

  • des nouvelles échéances à respecter,
  • une simplification de la gestion de la formation,
  • une diminution de l’investissement obligatoire formation,
  • un renforcement du rôle des OPCA.

Répondez à l’enquête d’ADP pour être invité(e) à la restitution des résultats.

Liens utiles :

  • Chronologie, La formation professionnelle continue (1971-2009) http://ow.ly/weIZz sur @viepubliquefr
  • Tous les articles relatifs à la réforme de la formation professionnelle – L’Express avec L’entreprise http://ow.ly/wePW2

 

Carole Blancot À propos de Carole Blancot

Carole Blancot est conférencière, formatrice, co-auteure de plusieurs ouvrages, blogueuse, psychosociologue clinicienne psychothérapeute (Numéro ADELI : 78 93 1059 6), IPRP (n°IDF/2018/34), présidente de SpotPink (agence de communication pour les acteurs des domaines RH et SIRH), et DPO (Désignation CNIL : N° DPO-37620 et N° DPO-37624).
Elle intervient par exemple en entreprise pour faciliter la négociation du droit à la déconnexion et la mise en œuvre des outils et des mesures de régulation associées. Elle met aujourd'hui son passé de consultante RH au service d'interventions psychosociologiques dans des contextes qui sont parfois compliqués. Elle maîtrise les tenants et aboutissants du RGPD. C'est, par ailleurs, une spécialiste de la production de contenu pour les sujets traitant de la gestion des RH, du SIRH (Système d’Information en Ressources Humaines) et des médias sociaux. Elle a (co)réalisé en 2015 la première étude portant sur le phénomène du FoMO et sur le niveau de dépendance des Français vis-à-vis des médias sociaux. Twitter : @CaroleBlancot

error: ©SpotPink