Référentiel “Optimisation de la gestion administrative des RH”

La dernière étude du cabinet Markess International fait le point sur les voies d’optimisation de la gestion administrative des ressources humaines.

MARKESS International investigue le sujet de la gestion administrative des RH à l’occasion de sa 13ème étude consacrée aux usages des technologies de l’information dans la fonction RH.
Dans un contexte économique tendu et un environnement législatif en évolution constante, cette analyse met en avant les axes permettant aux directions des ressources humaines, au même titre que d’autres directions, d’optimiser leur mission.

Ce document a pour objectif de délivrer quelques-uns uns des résultats d’une étude approfondie menée par MARKESS International afin de mieux appréhender les contextes et objectifs de 150 entreprises privées, administrations centrales et collectivités locales en matière de paie et d’administration du personnel.
Il présente également les profils de prestataires actifs sur ce marché et ayant soutenu cette recherche conduite en toute indépendance.


Extrait des conclusions

Pour les trois quarts des répondants, la gestion administrative des ressources humaines (GARH) n’est pas assez (72%) ou pas du tout (3%) optimisée, seuls 3% se déclarant totalement satisfaits du niveau d’optimisation de la GARH.

• Les objectifs poursuivis sont, assez classiquement dans les volontés d’industrialisation, d’automatiser ce qui peut l’être, de réduire les coûts, d’homogénéiser les pratiques, de conserver le niveau de compétence nécessaire en interne sans avoir à l’externaliser…

 • Les répondants évoquent plusieurs pistes d’amélioration, notamment la révision voire la définition même de l’organisation de la GARH (85% des répondants). La dématérialisation est largement souhaitée pour toutes les déclarations administratives (DUE, DADS-U… 80% des répondants) comme pour les processus internes (renseignement des éléments variables de paye, absences, congés… 67% des répondants). Il est également envisagé de mettre en place des services en ligne de GARH en mode self-service (76%) : demandes de congés pour les employés, validation de celles-ci par le management, etc.

Le développement de l’automatisation de la GARH va de pair également avec la traçabilité des processus pour 71% des répondants.




Acteurs de la gestion administrative des RH
“Les éditeurs de logiciels RH ou d’ERPs (Cegid, HR Access, Lefebvre Software, Meta4, Oracle, Sage ou SAP) et les opérateurs de services d’externalisation (ADP, Cegedim SRH, Sopra) arrivent en tête parmi les prestataires jugés aptes par les organisations interrogées pour les accompagner dans leurs chantiers d’optimisation de la gestion administrative des RH.

Les attentes envers ces prestataires portent notamment sur des offres d’archivage de documents dématérialisés (bulletins de salaires, contrats de travail…), des outils de reporting et d’analyse (élaboration du bilan social…) et de la veille réglementaire et légale.
Markess International estime le marché des logiciels et services associés à la gestion administrative des RH à 1 090 millions d’euros en 2009, soit près de 46% du marché global des logiciels et services associés aux RH. Une marché qui devrait connaître une croissance annuelle moyenne de +4,5% et atteindre 1 190 millions d’euros d’ici 2011 selon Markess International.”

Lire l’article “Réduire ses coûts pour optimiser la gestion administrative de ses RH” publié le 28/09/09 sur

Cliquez sur ce lien pour Me Contacter – M’adresser un cahier des charges – Etre publié sur ce blog
© Carole BLANCOT – caroleblancot@yahoo.fr – 06.50.26.65.17
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Bookmark and Share

Carole Blancot À propos de Carole Blancot

Carole Blancot est conférencière, formatrice, co-auteure de plusieurs ouvrages, blogueuse, psychosociologue clinicienne psychothérapeute (Numéro ADELI : 78 93 1059 6), IPRP (n°IDF/2018/34), présidente de SpotPink (agence de communication pour les acteurs des domaines RH et SIRH), et DPO (Désignation CNIL : N° DPO-37620 et N° DPO-37624).
Elle intervient par exemple en entreprise pour faciliter la négociation du droit à la déconnexion et la mise en œuvre des outils et des mesures de régulation associées. Elle met aujourd'hui son passé de consultante RH au service d'interventions psychosociologiques dans des contextes qui sont parfois compliqués. Elle maîtrise les tenants et aboutissants du RGPD. C'est, par ailleurs, une spécialiste de la production de contenu pour les sujets traitant de la gestion des RH, du SIRH (Système d’Information en Ressources Humaines) et des médias sociaux. Elle a (co)réalisé en 2015 la première étude portant sur le phénomène du FoMO et sur le niveau de dépendance des Français vis-à-vis des médias sociaux. Twitter : @CaroleBlancot

error: ©SpotPink